Contemplations en bleu

Je suis allongé sur le lit. Par la fenêtre ouverte, l’air du matin me caresse.
Je suis allongé et mon univers est un carré de ciel bleu.
Un morceau de toit et cette fenêtre pour cadre, ce ciel pour toile.

Je me fonds dans ce ciel. Ma respiration ralenti.

Sur cette toile, des hirondelles tracent une calligraphie mystérieuse.

Dans une chorégraphie infinie, leurs silhouettes se dessinent, apparaissant à droite ou à gauche du tableau, laissant des traits invisibles avant de disparaître.

Je me fonds dans la toile.
Mon esprit s’est tut. Les conversations intérieures, les questionnements, les commentaires, toutes les voix ont fait le silence.

Sensations pures. Respiration. L’air est comme tangible. Il va, vient, apaisant.
Cet air a une odeur de printemps. De paix. Il est empli des stridulations des calligraphes. Le temps est suspendu dans ce mouvement. Il n’y a plus d’hier ni de demain.

Je marche sur un fil invisible suspendu entre éternité et humanité. Entre respirations et réalité.

Je voudrais m’abandonner complètement à ces sensations, dans cette paix.
Quelque chose me retient, fil invisible. La vie, ses questionnements, ses obligations, ses craintes, sont là.
Cette petite voix ne peux me laisser m’abandonner totalement.

La vie c’est celle-là ou l’autre ?
Je suis sur un fil, entre abandon et conscience.
J’écoute Mozart d’une oreille et Mireille Mathieu de l’autre.

Laisse-moi me fondre dans cette toile. C’est un portail dans le temps. Ce carré bleu, ces chorégraphies calligraphes éternelles sont un fil rouge.
J’ai à nouveau 20 ans, ou 15 ans, ou 5 ans. Je suis sur mon lit, chez mes grand-parents. L’air est iodé. Les calligraphes sont là. Leur chorégraphie est la même.
Cette toile se peignait déjà. Je la contemple dans un apaisement si rare. Nostalgie d’une vie qui défile, autant que refuge dans une vie qui tiraille.

Je suis suspendu dans ce ciel, tandis que le fil me tire, me rappelle à la vie qui défile.

Share on FacebookTweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *