Tranchées de vies – Ep. 9 : « Faut pas s’en faire »

Ce billet est le 9eme épisode de la série « Tranchées de vie ». Je vous invite à en lire la présentation.

Le 22 septembre 1918

Mes Chers Parents,

A l’instant je reçois votre aimable lettre qui m’a fait grand plaisir de vous savoir tous trois en parfaite santé.
[???] qu’à moi cela va très bien, hier soir nous avons eu un peu de boulot. Enfin c’est la guerre, faut pas sans faire, c’est pas terrible.
La santé est bonne et le morale aussi.
Je suis heureux que vous n’êtes pas trop malheureux à Paris et que papa et Henri travaille toujours. Je me suis fait photographier hier par mon lieutenant mais je ne sais toujours pas quand j’aurai les photos car en [???] c’est pas fait pareil pour travailler.
Enfin je vais vous quitter pour aujourd’hui. Bonjour à tous les amis.
Et vous mes chers parent et frère.
Recevez de votre fils et frère c’est meilleurs baisers et qui vous aime.

Franz

Share on FacebookTweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *